Les services secrets turcs et les services secrets de la police civile ont enlevé des civils dans le district de Raju a Afrin

Les renseignements turcs et les renseignements de la police civile dans le district de Raju ont enlevé des civils kurdes dans le cadre d’une campagne de sécurité dans le district, où nos sources ont rapporté qu’une patrouille conjointe des renseignements turcs et des renseignements de la police civile a enlevé le 26.07.2021 le jeune homme Dogan Hussein, 24 ans vieux, du village de Haj Khalil dans le district de Raju. Il est inculpé d ecrire un commentaire sur les réseaux sociaux concernant les violations et les crimes commis par les milices affiliées au gouvernement intérimaire syrien et affiliées à la coalition et affiliées à la Turquie. le sort de ce jeune homme est toujours inconnu jusqu’au moment de préparer cette nouvelle.
Toujours dans le village de Musaku du district de Raju et sous prétexte davoir des relations avec l’ancienne Administration autonome, une patrouille conjointe des services secrets turcs et des services secrets de la police civile a enlevée le 26/07/2021 :
1- Khaled Mustafa Hussein, 44 ans, qui a été arrêté il y a deux ans par ces milices, puis libéré après avoir payé une amende, et son sort est encore inconnu.
2- Rami Kara Bin Omar, 19 ans, et en plus de l’accusation précitée, l’accusation de capter d’une photo de lui à côté d’un combattant des YPG alors qu’il était à l’âge de 14 ans, soit cinq il y a des années.

Dans le village de Haj Khalil dans le district de Rajo, une patrouille de sécurité conjointe des services de renseignement turcs et de la police civile a enlevé le 26/07/2021 le mineur Mirvan Ali Sheikho, 14 ans, accusé d’avoir un vidéo de lui danslaquelle il etait dans une ceremonie que l’Administration autonome avait auparavant organisée à Afrin. A l’époque, il n’avait que 10 ans !
D’autre part, nos sources ont confirmé le retour de plus de 35 familles kurdes déplacées de la zone d’al-Shahba (village de Fefin) vers la région d’Afrin au cours du mois dernier. Ragheb Alo, 32 ans, du village de (Dike) dans le district de Rajo s’est rendu le 17/07/2021 Pour les renseignements turcs là-bas, trois jours après son arrivée pour régler sa situation, les renseignements turcs ont donc consulté le maire du village pour s’enquérir de sa situation afin qu’il puisse faire venir le reste de sa famille qui est toujours dans les camps de la région d’al-Shahba.
Organisation des droits de l’homme à Afrin 28/07/2021

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *