L’enlèvement de trois citoyens kurdes d’une même famille dans le village de Mirkan, dans la campagne occupée d’Afrin, pour extorsion matérielle sous de fausses accusations et de faux prétextes

Dans ce contexte, un groupe masqué appartenant aux forces de sécurité de la faction du Front du Levant fidèle à l’occupation turque a fait irruption dans plusieurs maisons du village de Mirkan (Hassiya) et kidnappé un certain nombre de personnes, dont une femme, ce matin le 29/12/2020 et les connaissait:
1- Mme Layla bint Mahmoud Jaafar
2- Le mineur Muhammad bin Amer Hanan, 16 ans
3- Jeune Suleiman Muhammad Rashad Hamo, 18 ans
Quant aux autres, leurs noms n’ont pas encore été identifiés
Il s’agit de la troisième campagne de raid dans le village après l’échec de la tentative d’assassinat contre l’un des chefs de la faction susmentionnée sur la place Maabatli, appelé Abu Muhammad Al-Hazwani, et que les ravisseurs masqués ont enlevé Amer Hanan, qui avait auparavant été kidnappé et enlevé sa femme, Mme Laila Jaafar, au milieu de ses cris et de son aide. Ils le louent et détournent leur fils mineur de 16 ans, Muhammad, dans le but d’extorsion et d’imposer d’énormes redevances financières à la famille.
Organisation des droits de l’homme Afrin – Syrie

Leave a Reply

Your email address will not be published.