Une atmosphère de terreur et de kidnapping, huile d’Afrin est volé et vendu en Turquie et à l’étranger, la coupe d’arbres et la persécution des «pauvres» Yézidis

  • Selon le site Internet du Parti de l’unité kurde Yekiti, le citoyen “Ghazala Manan Salmo” est un résident du village de Basufan – Jebel Laylon, qui a été enlevé depuis le 4/12/2020 après JC par la faction “Sham Legion”, dont le sort est inconnu.
    La faction «Sultan Murad Division», qui à elle seule saisit environ / 45 / mille oliviers dans les deux districts de Bulbul et Sharra, selon les affirmations du soi-disant «Abu Othman, le responsable économique» dans l’un de ses conseils et dont le siège est dans le village de Qota et sa maison dans le village de Kariyeh, a pressé les produits de ces arbres Et ce que nous avons pillé aux citoyens dans la presse par la force sans attendre le tour et payé moins que les 7% habituels du pétrole comme salaire, et imposé aux presses divers frais.
  • Revenant au dossier de la Turquie et de ses factions saisissant de l’huile d’olive dans la région d’Afrin et l’exportant vers l’Europe et l’Amérique en tant que produit turc. L’American Daily Beast a confirmé dans un rapport du 24/11/2020 que la société Turkana Food, à savoir Une société d’importation de produits alimentaires turque basée dans le New Jersey, aux États-Unis, a annoncé “l’huile d’olive Afrin” dans le catalogue de ses produits sur Internet, et que cette huile est vendue dans de nombreux magasins en Amérique, et sur les emballages il y a un logo de marque déposée dans la province turque de Hatay; Le journal a rapporté qu’il avait mené une enquête qui avait révélé que les seigneurs de la guerre syriens avaient volé des olives et les utilisaient pour produire du pétrole de haute qualité et en faire passer en contrebande en Europe, et que les recettes ont été utilisées pour financer leurs unités de combat qui participent à la guerre.
    Les coopératives turques de crédit agricole, qui ont obtenu des pouvoirs exceptionnels, ont publié une liste de prix d’achat d’huile d’olive de la région d’Afrin, dont le plus élevé est de 31,5 $ / par assiette (16 kg d’huile pure), qui est vendue à l’étranger à des prix exorbitants pour générer d’énormes profits pour la Turquie et ses collaborateurs, surtout il y a un centre Un marchand turc (basé dans le “Refaatia” – Jenderes) a pressurisé l’achat d’environ (80% = 25600 tonnes de pétrole) de la production totale et un clip vidéo a été récemment publié à son sujet, et il a été transporté par camions à travers le nouveau passage du Hammam, où le journal turc Duvar a confirmé dans un rapport. Le 26/11/2020, des camions d’huile d’olive entrent à Hatay – Turquie sans passer par la zone franche de la ville de “Karakhan”, et ils ne sont pas enregistrés de manière systématique, et ont indiqué le mécontentement des commerçants locaux face à l’offre d’une partie de l’huile Afrin sur les marchés locaux. Cela conduit à une baisse des prix de l’huile d’olive turque. Elle a également noté que des représentants de coopératives de crédit agricole se sont rendus à New York pour commercialiser de l’huile d’olive, et que l’huile d’Afrin, qui n’est pas incluse dans le processus d ‘”importation” même si elle provient d’un autre pays, est transformée et vendue dans le monde sous le titre de “Made in Dinde”. Nous avons obtenu de nouvelles photos de contenants d’huile d’olive Afrin, qui sont exportés de Turquie et vendus en Europe et en Amérique.
  • Le village de Faqira – Jenderes, qui se compose d’environ / 110 / maisons, dont la population yézidie d’origine est restée / 46 / familles et / 64 / familles y ont été réinstallées, amenées de la Ghouta, de la campagne de Homs, de la campagne d’Alep et de Daraa; Elle est contrôlée par la milice de la << division Hamzat >> et a été victime de nombreuses violations et crimes, notamment le vol de l’ensemble du réseau électrique, l’arrestation de certains de ses citoyens, le creusement du sanctuaire du cheikh Junaid yézidi dans le village à la recherche d’antiquités et la destruction des preuves de certaines des tombes des morts, et la population n’est pas en mesure de pratiquer librement ses croyances. Des redevances imposées sur leur récolte d’olives. Al-Hamzat a également récemment informé le maire du village de son intention de saisir l’intégralité des biens des personnes déplacées de force du village, y compris environ / 6 / mille oliviers, de sorte qu’aucun des autres n’a osé gérer ces propriétés en leur nom même si la relation de parenté était du premier degré, car des centaines ont été révélées. Y compris la coupe injuste de l’objectif d’Alhattab.
    Il y a quelques jours, la «dotation de la religion» turque a lancé un projet de construction de deux mosquées dans les petits villages de «Aboudan et Sharqiya» dans le sous-district de Bulbul, et elle supervise plus de / 18 / instituts de mémorisation du Coran dans le sous-district, et de nombreuses activités religieuses, selon les nouvelles du conseil local. A Bulbul, «dans le cadre de la revitalisation du mouvement confessionnel religieux selon une approche ottomane-confrérie. D’autant que la mosquée «Aboudan» est en cours de construction au centre du village sur une propriété appartenant à la famille «trône Sido» sans payer de compensation ou la famille a osé s’y opposer. Hier, vendredi, sous la surveillance du Waqf, une mosquée a été ouverte dans le village de “Arab Wiran” – sous-district de Sharra sous pavillon turc.
  • Les milices de la “Légion de la Gloire” contrôlant les villages de “Zarka, Jubana, Qasim, Dike, Ashouna, Kila” ont injustement abattu environ 8 000 oliviers saisis aux fins de l’exploitation forestière, en engageant gratuitement les hommes et les jeunes de ces villages avec leurs outils et machines, C’est comme utiliser des esclaves.
  • Une vidéo publiée le 24/12/2020 sur une page médiatique locale, confirmant que la milice de la «division Hamzat» a coupé des milliers d’oliviers de part et d’autre de Rajo Road, 1 km de long, à proximité des usines Al-Birin – au nord de la ville d’Afrin, aux fins d’al-Tijib, dont certains en morceaux. Complet, d’autant plus que certains d’entre eux sont âgés de / 100 / an. Dans un contexte connexe, la faction «Police militaire» de l’occupation turque a libéré, jeudi 12/42/2020, le jeune kurde Ferhad Bayram Akid, de la prison centrale de Marati, deux ans après son arrestation pour appartenance aux Unités de protection du peuple au cours de la précédente période de l’administration autonome.
    Le jeune Farhad, du village de Hibbu / Maabatli, a été kidnappé début avril 2019 par les hommes armés de la faction «Sultan Murad» à son domicile dans l’ancien quartier d’Afrin, pour être ensuite remis à la faction «Police militaire», qui a maintenu sa détention depuis lors jusqu’à sa libération. Il ya deux jours.
    Dans le même contexte, des hommes armés des factions d’occupation turques, il y a environ une semaine, ont enlevé le citoyen kurde Riad Abu Kaoud avec son tracteur dans le centre-ville d’Afrin, sans connaître les charges retenues contre lui, alors que son Egypte est encore inconnue à ce jour.
    Riyad est une entreprise qui vend de l’eau potable à l’aide de son tracteur.
  • Dans un autre contexte, les hommes armés de la faction «Faucons du Nord» de l’occupation turque ont abattu «130» oliviers pour le citoyen «Muhammad Hassan Mustafa» dans le village de Bila / Bilan dans le district de Bulbul dans la campagne d’Afrin. Organisation des droits de l’homme Afrin – Syrie
Turkey and rebels build mosque in Kurdish Villages in Afrin – Northern Syria, Why?
Turkey and rebels build mosque in Kurdish Villages in Afrin – Northern Syria, Why?
Turkey and rebels build mosque in Kurdish Villages in Afrin – Northern Syria, Why?

Leave a Reply

Your email address will not be published.