Enlèvement et saisie de biens et redevances pouvant entraîner la mort.

Un groupe armé affilié aux soi-disant factions de la soi-disant armée nationale syrienne de l’occupation turque a enlevé le citoyen kurde Salah Abdo parmi les habitants du village de Qurzihal affilié au centre-ville d’Afrin lors de sa visite dans la ville d’Azaz accompagné de sa sœur, où il a été arrêté, enlevé, saisi sa voiture Mazda, emmené dans la rue et laissé sa sœur.  Le début du mois de décembre 2020, et que son sort est encore inconnu jusqu’à présent.

Dans un contexte similaire, des sources locales ont rapporté que des membres de la soi-disant faction Saad bin Abi Waqqas qui contrôlait le village de Reshia Tahtani du district chiite, dirigé par Abu Zuhair, avaient tiré trois coups de son arme militaire (Kalachnikov) sur le citoyen Khalil Sweidan bin Hussein et sa mère Zakia, âgée de 47 ans, après  Une altercation verbale entre eux afin de payer la redevance financière qui lui a été imposée par la faction, mais il a refusé de le faire, il a donc été touché du pied et l’une des balles était dans sa poitrine, où il a été immédiatement conduit à l’hôpital de Marea parce que le soi-disant Abu Zuhair et le responsable de la sécurité appelé Abu Rashid sont du district de Marea, pour le bien de  Couvrir le crime dans tous ses détails et justifications.

Leave a Reply

Your email address will not be published.