Omar Jamil Rasho

un habitant du village de Ramadhanli, résidant au centre du district – rue du village de Yalangoza près de la pharmacie de Shaban, en raison de son refus d’installer des rideaux dans leur quartier général sans percevoir de frais l’oeuvre . Et emmené au quartier général sans connaître son sort jusqu’à présent.

2- Les éléments armés de la Légion Sham qui contrôlent le village de Douaraqli du sous-district de Sharran ont informé la population du village et son maire le lundi 17/08/2020 pour garantir les champs d’oliviers et les vignobles situés à l’est de la route principale, propriété des autochtones kurdes dans le village Ce qui est estimé à environ 22-25 mille oliviers et plus de 30 vignobles pour le raisin, y compris les noyers et les amandiers pour leur bénéfice personnel, à l’insu du garant, et c’est un prétexte pour saisir et piller la propriété et les récoltes du peuple.

3- Les habitants des sept villages de campagne (district de Raju) ont appelé les autorités responsables du conseil local du district à travailler pour obtenir du pain adéquat et comestible car la farine qui atteint les fours est périmée et impropre à la consommation humaine contient des insectes et des bactéries. Sous l’état de stagnation, de chaos, de corruption et de manque de contrôle sur le produit _ le pain _ qui apparaît sur l’image.

Village Qojiman – Afrin

4- Les habitants de Homs issus des milices armées et des colons ont déplacé l’horloge – l’horloge Karaji – de la place de leur gouvernorat à la place du village de Kojaman dans le district de Jenderes, afin de restaurer leurs gloires, mais le mât de l’horloge est plus court qu’il ne l’était dans leur gouvernorat. Notez qu’ils l’ont créé avec de l’argent et des récoltes volés dans les maisons et les champs de citoyens kurdes.
Organisation des droits de l’homme à Afrin
23/08/2020

village Rajo – Afrin

Leave a Reply

Your email address will not be published.