Le journaliste a confirmé que le propriétaire de la maison était retourné dans son village et sa maison peu de temps après l’occupation d’Afrin (fin mars 2018), mais que le dénommé “Al-Khalidi” l’avait expulsé, lui et sa famille, de leur maison en l’agressant, et avait repris la maison.
Il a également repris un certain nombre du bétail du citoyen kurde, de sorte que le citoyen kurde a dû résider dans une maison abandonnée du même village.
Depuis que l’occupation militaire turque a été appliquée à la région d’Afrin, des activistes ont déclaré que le «Salil al-Khalidi», originaire de la ville de Homs et chef de la milice de la «Légion du Levant», avait lancé en septembre 2018 une operation de l’expulsion des familles kurdes des villages qui sont sous son occupation, comme les villages de Maidan Ikbis, Kharbet Slouk, Qera Baba et Firfirkaet pour installer des familles des membres armées de Homs.
Le 12 novembre 2019, un reportage a déclaré au «Afrin Post» que «Khalidi», d’origine turkmène, contrôle tout dans Maidan Ikbis. Salil abritait des chameaux / 6 têtes /, mais comme sa situation financière s’est améliorée après les traveaux du pillage et le vol, il a laissé l’élevage de chameaux et a commence a dirigé des entreprises agricoles après avoir saisi environ 50 hectares de terres agricoles fertiles autour de la ville

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *