dans le but de forcer la jeunesse kurde à réfléchir à l’immigration et à éliminer les personnes âgées en fabriquant des conflits et des problèmes sectaires et ethniques pour changer la démographie de la région et réinstaller les Arabes et Turkmène affilié à la Révolution syrienne et à la Coalition nationale syrienne.

Premier _ Le dimanche 26/20/2020, la police militaire de la prison de Maratah a enlevé le citoyen Ahmed Ahmed Rashid, 55 ans, du village de Termisha, dans le district de Shih, résidant dans la ville d’Afrin – quartier Al-Mahmoudiyah – lors de sa visite à ses villageois kidnappés dans la prison de Maratat, Pour avoir traité avec des membres de l’administration précédente de son village et leur avoir rendu visite, son sort reste inconnu jusqu’à présent.
Quant aux citoyens kidnappés présents dans la prison de Maratah, leurs noms sont les suivants:
1 _ Hassan Amin Ahmed a été kidnappé le 18/02/2020 par la faction du sultan Suleiman Shah al-Amshaat pour avoir traité avec l’administration précédente et le service obligatoire. Notez qu’il a été enlevé auparavant pour une période supérieure à 10 mois et a été libéré après avoir réglé son statut administratif et juridique et payé l’amende financière.
Trois citoyens du village de Termisha, appartenant au district de Shih, ont été enlevés le 22 juillet 2020 par la faction du sultan Suleiman Shah al-Amshahat pour avoir traité avec l’administration précédente et service obligatoire. Ils sont:
2 _ Imad Hassan Ali.
3 _ Fawzi Nouri Hasan.
4 _ Abdin Ahmed Khalil.
Notez que les trois ont également été kidnappés et ont payé la rançon financière pour leur libération.

Deuxièmement – Le dimanche 26 juillet 2020, la police militaire a enlevé l’avocat Luqman Hanan aux habitants du village de Haj Qasma, dans le district de Ma`tali, et l’a emmené vers une destination inconnue sans connaître son sort jusqu’à présent.
Notez qu’il souffre de problèmes de santé chroniques.

Troisièmement – Le dimanche 26 juillet 2020, la police militaire du district de Mu’tbali a enlevé le citoyen Ahmed Misto, dit Abu Aslan, des habitants du village de Hassi, qui est affilié au district de Mu’tabili, dans des circonstances mystérieuses jusqu’à ce qu’il soit emmené vers une destination inconnue sans connaître son sort jusqu’à présent, sachant qu’Abu Aslan est de Les premiers éléments qui ont soutenu la révolution syrienne et ont rejoint la faction Ahrar al-Sham, puis au front du Levant et sont finalement devenus membre de la Ligue pour l’indépendance kurde.

Quatrième – Le vendredi 24 juillet 2001, les forces de police militaire ont enlevé le citoyen Ahmed Muhammad Qanbar, du village de Qurra Kul, dans la banlieue de Bulbul, au point de contrôle à l’entrée de la ville d’Afrin, alors qu’il se rendait dans un hôpital pour soigner son fils malade, sous l’inculpation de relations avec l’administration précédente et service obligatoire. Il a été emmené vers une destination inconnue sans connaître son sort jusqu’à présent.

Organisation des droits de l’homme à A

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *