Uncategorized

Les factions de l’opposition dirigées par Ankara obligent les résidents d’Afrin à manifester pour Erdogan:

Dans ce qui semble être une réponse à la colère syrienne suscitée par le silence du président turc Recep Tayyip Erdogan face à l’avancement rapide des forces de l’armée syrienne dans la campagne d’Idlib et dans toute la «zone tampon», alors que des discussions sur un accord russo-turc ont eu lieu, des milliers de citoyens syriens ont manifesté devant le poste-frontière de Bab al-Hawa La Turquie au nord d’Idlib sur la frontière syro-turque à la brigade d’Iskenderun, et Atma traversant le nord d’Idlib et brandissant des slogans accusant le président turc et l’armée turque de trahison et semant ses photos et ses drapeaux.
À la lumière du soulèvement populaire et de la rupture du silence des Syriens dans les zones contrôlées par la Turquie à l’est et au nord d’Alep, la faction Suleiman Shah, connue sous le nom de Ammashmat, a contraint les résidents et les résidents de Sheikh Hadid à manifester pour soutenir le président turc Recep Tayyip Erdogan.
La faction a également effectué des raids au cours des dernières 24 heures, accompagnés de menaces et de tirs aveugles, et a fermé la zone en érigeant de nouveaux barrages routiers et en interdisant à quiconque de partir, menaçant les absents de participer à l’amende et la torture.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *